vaporiser


vaporiser

vaporiser [ vapɔrize ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1771; du lat. vapor
1Didact. Opérer la vaporisation de. gazéifier. Pronom. Liquide qui se vaporise à telle température.
2(1866) Disperser et projeter en fines gouttelettes. pulvériser. « Elle vaporisait sur elle son parfum de santal » (Colette).
3Poét. Revêtir d'un aspect vaporeux. « La rêverie qui multiplie et vaporise tout » (Thibaudet).

vaporiser verbe transitif (de vapeur) Opérer la vaporisation d'un corps. Disperser un liquide en gouttelettes fines : Vaporiser un parfum. Projeter sur quelque chose une substance en gouttelettes fines : Vaporiser ses cheveux avec un fixateur.vaporiser (synonymes) verbe transitif (de vapeur) Opérer la vaporisation d'un corps.
Synonymes :
Disperser un liquide en gouttelettes fines
Synonymes :
- pulvériser

vaporiser
v.
rI./r v. tr.
d1./d Projeter (un liquide) en fines gouttelettes. Vaporiser du parfum.
Par ext. Vaporiser ses cheveux.
d2./d Faire passer (un liquide) à l'état gazeux.
rII./r v. Pron. (En parlant d'un liquide.) Passer à l'état gazeux.

⇒VAPORISER, verbe
A. — 1. Empl. intrans. et trans. factitif. Faire passer, sous l'effet de la chaleur, une substance liquide ou solide à l'état gazeux. Synon. évaporer, sublimer, volatiliser.
a) Empl. intrans. [Le suj. désigne un appareil, une machine] [La locomotive] vaporisait si bien, qu'elle faisait en effet de grosses économies de charbon (ZOLA, Bête hum., 1890, p. 115). Le radiateur vaporise par saccades (SAINT-EXUP., Courr. Sud, 1928, p. 71).
b) Empl. trans. factitif. [Le suj. désigne une source de chaleur] La chaleur développée ne chauffe pas directement l'air des pièces, mais sert à vaporiser une certaine quantité de l'eau d'un collecteur(Lar. mén. 1926, p. 523). P. métaph. Leurs âmes (...) brûlaient-elles de cette ardeur intime qui vaporise toute inquiétude? (BARRÈS, Barbares, 1888, p. 99).
2. Empl. pronom. [Le suj. désigne un liquide] Passer de l'état liquide à l'état gazeux, sous l'effet de la chaleur. Dans les machines [frigorifiques] à liquéfaction (...) les vapeurs comprimées se liquéfient dans le condenseur, puis se vaporisent dans le frigorifère (SER, Phys. industr., 1890, p. 618). La tension de certaines huiles minérales est grande; aussi celles-ci se vaporisent aisément. Il reste un résidu dont la viscosité et la densité sont d'autant plus grandes que la vaporisation a été plus forte (CHARTROU, Pétroles natur. et artif., 1931, p. 30).
3. Au part. passé. Des hommes vidaient des seaux d'eau dans les flammes, ou sur les ruines encore fumantes. Et l'on entendait l'espèce de cri aigu de cette eau vaporisée en nuages sales (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 13). Lorsque de l'eau, sous pression normale, est parvenue à 100 degrés et, qu'on la chauffe encore, le premier événement qui suit, sans changement de températureest la tumultueuse expansion des molécules libérées et vaporisées (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 185).
B. — Empl. trans. Projeter et diffuser en fines gouttelettes un liquide sur quelque chose. Synon. pulvériser.
1. Qqn vaporise qqc.1 (sur qqc.2). Une maîtresse de Charlemagne trépassa (...). Le roi qui l'adorait ne pouvait se décider à laisser enterrer son corps qui se décomposait, en vaporisant un mélange de violettes et de roses (HUYSMANS, Cathédr., 1898, p. 434).
2. Qqn vaporise qqc.2 (avec/de qqc.1). Clotaire: Drôle d'odeur! Elle ne part pas! Jef: C'est le parfum!... J'ai un peu « vaporisé » la pièce (ACHARD, J. de la Lune, 1929, I, 2, p. 4). La mère Henrouille (...) m'assistait dans mes expériences. Nous allions ensemble de nids en nids [de punaises], aux fissures, aux recoins, vaporiser leurs essaims avec mon vitriol (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 487).
Empl. pronom. Il (...) donna un coup de brosse à ses rares cheveux, se vaporisa d'une eau parfumée (DRUON, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 72).
C. — Littér. Donner un caractère vaporeux, quasi immatériel à quelque chose.
1. Domaine concr. La lune trop haute, qui vaporise les bois (PONGE, Parti pris, 1942, p. 16).
2. Domaine abstr. Si l'une [Béatrice] glorifie trop l'amour et le vaporise, l'autre [madame de Warens] le vulgarise un peu trop fréquemment (SAINT-BEUVE, Portr. contemp., t. 5, 1845, p. 387).
Prononc. et Orth.:[], (il) vaporise [-]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1756 (Encyclop. t. 6, p. 279, s.v. expansibilité). Dér. du lat. vapor « vapeur » (v. vapeur1); suff. -iser. Fréq. abs. littér.:58.
DÉR. Vaporisage, subst. masc., technol. ,,Opération de teinture ou d'impression des tissus au cours de laquelle, sous l'action de la vapeur d'eau, sèche ou saturante, le colorant se fixe sur la fibre`` (DUVAL 1959). Le vaporisage fixe aussi les couleurs sur les tissus (QUILLET 1965). []. 1re attest. 1867 (Exposition universelle, Rapports du jury international, IV, p. 54 ds QUEM. DDL t. 12); de vaporiser, suff. -age.

vaporiser [vapɔʀize] v. tr.
ÉTYM. 1771; dér. sav. de vapeur, en lat. vapor.
1 Didact. Opérer la vaporisation de… Gazéifier.Pron. || Liquide qui se vaporise à telle température ( aussi Évaporer).
2 (1866, in Année sc. et industr. 1867, p. 352). Disperser et projeter en fines gouttelettes. || L'embrun (cit. 2) que la pluie vaporisait. Pulvériser.(Sujet n. de personne). || Vaporiser un parfum (→ Santal, cit. 1), un insecticide (cit. 2).
3 Poét. Revêtir d'un aspect vaporeux (→ Fondre, cit. 34). || La rêverie qui vaporise tout (→ Pluriel, cit. 2).
0 De l'air plus transparent le cristal est limpide,
Des mots vaporisés l'azur vague et liquide
S'y fond avec l'azur des cieux.
Lamartine, Recueillements poétiques, XL.
CONTR. Solidifier.
DÉR. Vaporisage, vaporisateur, vaporisation, vaporiseur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vaporiser — (Brit.) n. device which vaporizes (especially one that vaporizes medicine for inhalation); that which vaporizes (also vaporizer) …   English contemporary dictionary

  • vaporiser — (va po ri zé) v. a. Produire, dans un liquide, un dégagement de vapeur.    Se vaporiser, v. réfl. Être vaporisé. L eau se vaporise à 100 degrés. •   Si un liquide a une grande tendance à se vaporiser, il pourra donner lieu à beaucoup de froid,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VAPORISER — v. a. Faire passer une substance de l état de liquide à celui de vapeur. On dit aussi, avec le pronom personnel, Se vaporiser. VAPORISÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • vaporiser — dujintuvas statusas T sritis chemija apibrėžtis Dujų generatoriaus dalis, kurioje sudeginamas kuras ir CO₂ redukuojamas iki CO. atitikmenys: angl. vaporiser rus. газификатор …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

  • VAPORISER — v. tr. T. de Physique Faire passer une substance, ordinairement liquide, à l’état de vapeur. Il signifie, dans le langage courant, Disperser un liquide en gouttelettes très fines …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • vaporiser — /ˈveɪpəraɪzə/ (say vaypuhruyzuh) noun 1. someone or something that vaporises. 2. a form of atomiser. Also, vaporizer …   Australian English dictionary

  • vaporiser — vt. vaporizî (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • vaporiser — noun a device that puts out a substance in the form of a vapor (especially for medicinal inhalation) • Syn: ↑vaporizer • Hypernyms: ↑device …   Useful english dictionary

  • Anaesthetic vaporiser — An anaesthetic vaporiser is a device generally attached to an anaesthetic machine which delivers a given concentration of a volatile anaesthetic agent. The design of these devices takes account of varying *ambient temperature *fresh gas flow… …   Wikipedia

  • se vaporiser — ● se vaporiser verbe pronominal Se transformer en vapeur …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.